Laetitia RECZULSKI
Sophrologie à Courbevoie 92 et Erceville 45
 
 
Disponible aujourd'hui de 10h à 20h30
Laetitia RECZULSKI
Sophrologie à Courbevoie 92 et Erceville 45

Maladies chroniques : la sophrologie pour repartir à la conquête de soi

10 Déc 2021 Laetitia RECZULSKI

Chaque maladie chronique est une expérience singulière

 Dans son étude, l'APHP rappelle la définition d'une maladie chronique et fait le point sur le nombre de personnes concernées en France.

Le Haut Conseil de la Santé Publique définit la maladie chronique comme un état pathologique de nature physique, psychologique et/ou cognitive appelé à durer avec un retentissement majeur sur la vie quotidienne du patient.

En France, 20 millions de personnes souffrent de maladies chroniques. Le référentiel de ComPare ne liste  pas moins de 77 maladies. Cela englobe les maladies cardiaques et vasculaires, les cancers, les maladies endocriniennes, les maladies respiratoires et ORL, les maladies du système digestif, les maladies rhumatologiques, neurologiques, musculaires, psychiatriques, psychologiques, rénales, urinaires, génitales ou encore les maladies de la peau, des yeux, les maladies systémiques, infectieuses chroniques ou hématologiques.

Au quotidien, le diagnostic de la maladie est déjà un choc pour la personne atteinte mais se révèle bien souvent un bouleversement complet de son rapport à son corps et au monde.

la maladie chronique: un bouleversement de son rapport au corps et au monde

La chronicité de certaines maladies met à mal notre corps mais aussi notre psychisme.

Physiquement, bien que les manifestations de la maladie ne soient pas toujours visibles, elle peuvent entrainer fatigue, douleurs ou diminution des capacités physiques ou motrices, autant de freins à la mobilité. La fondation de France , dans son étude, analyse d'ailleurs le lien entre handicap et/ou maladie chronique et solitude: le repli sur soi avec l’isolement que cela entraine est bien souvent une réponse pour tenter de se protéger du regard des autres et de l’incompréhension des proches.

Outre le choc du diagnostic, le malade doit bien souvent faire face à quantité de difficultés liées à sa nouvelle condition dans sa vie quotidienne : autant de sources de stress, d'anxiété, ou même de dépression qui vont impacter profondément son humeur, ses émotions et parfois son rapport aux autres.

La lourdeur de certains traitements et de leurs effets secondaires peut également augmenter le découragement à faire face à la maladie.

Planète Santé, dans son article, va plus loin et montre également le rôle des émotions dans la douleur chronique.

Les émotions telles que la colère, la peur, celle de souffrir en particulier, la détresse émotionnelle se traduisent par des manifestations physiques dans notre corps qui sont susceptibles d'aggraver les perceptions que nous avons des manifestations de la maladie. Cela peut être le cas par exemple dans le vécu de la polyarthrite rhumatoïde, la fibromyalgie, l'algodystrophie, la maladie de Parkinson et  bien d’autres.

La sophrologie pour repartir à la conquête de soi

La sophrologie permet d'accompagner le malade dès l'annonce de la maladie afin de lui transmettre des techniques simples et concrètes pour gérer, en toute autonomie, chaque instant difficile de son parcours. Des techniques spécifiques vont permettre à la personne de ne pas être submergée par ses émotions, de pouvoir mieux gérer son stress, de prévenir l'anxiété, de développer sa capacité d'adaptation  et l'aider à se projeter dans un projet qui lui donne l'envie d'avoir envie . Cette approche particulière peut accompagner les différentes étapes des traitements pour que la personne puisse s'y préparer et les vivre le mieux possible.

Des exercices de détente et de respiration permettent  de relaxer le corps et de relâcher le mental pour retrouver un peu de confort.

La sophrologie, en réconciliant le corps et l'esprit, permet également de prendre conscience de son corps tel qu'il est aujourd'hui et d'exister  autrement que par la maladie en expérimentant à nouveau des sensations positives dans le corps et en y remettant un peu de joie, en y apportant un peu de bien-être.

La sophrologie pour redéfinir son monde intérieur, ses valeurs ici et maintenant, pour améliorer son bien-être et pour retrouver la confiance en soi et en l'avenir.


Articles similaires

Derniers articles

16 Mai 2022

Le stress: un mécanisme naturel d'adaptation et de survie parfois démesuré
Brevet, baccalauréat, partiels, examen, permis de conduire, concours, oral, soutenance ou formation continue sont des mom...

03 Jan 2022

Les avantages du télétravail ne compensent pas toujours les difficultés qu'il engendre
Dans un contexte sanitaire de pandémie anxiogène, le retour au télétravail pour beaucoup s'inscrit dans une co...

01 Jan 2022

Un voeu pour soi
Le Sankalpa vient du sanscrit, une des langues indo-européennes les plus anciennes, plus ancienne encore que le latin ou le grec. Le Sankalpa est une intention profonde, sincère, q...

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib